pèse-personne balance

C’est décidé, cette année, vous investissez dans un pèse-personne. Car il faut se rendre à l’évidence, il est grand temps d’évaluer les dégâts post-fêtes. Seulement choisir une bascule demande réflexion. Il existe en effet de nombreux modèles de balances de pesée à usage privé et tous ne sont pas adaptés à votre cas. Ces quelques informations vous aideront à sélectionner celui qui vous correspond.

Le pèse-personne, cet ami qui ne vous ment pas

L’épreuve du pesage est toujours plus ou moins redoutée. À la moindre entorse à votre régime alimentaire, c’est l’angoisse. Dès qu’un petit bourrelet de graisse modifie votre silhouette, vous sautez sur votre balance pour vérifier que l’aiguille n’a pas trop bougé. Alors si votre pantalon chino ferme moins bien, soyez honnête et ne vous bercez pas d’illusion. C’est rarement le programme de votre lave-linge qui est en cause. Votre balance, elle, ne vous ment pas.

Un pèse-personne pour donner la tendance

Le chiffre digital qui s’affiche sur le cadran de votre balance n’est certes pas toujours très précis. Selon le modèle que vous utilisez, il peut varier de plusieurs centaines de grammes. En effet, les balances à aiguilles sont bien moins précises que les balances connectées dernière génération et ne permettent pas de suivre votre courbe de poids de façon rigoureuse. Néanmoins, elle donne une tendance et vous alerte sur un éventuel écart de poids. Sans tricher.

Le pèse-personne basique et vos kilos

Il existe en réalité quatre grands types de balance. Les plus anciennes sont les modèles mécaniques, puis est arrivé le pèse-personne électronique. Le pèse-personne impédancemètre est plus récent, mais il est en concurrence avec les nouvelles balances connectées.

Le pèse-personne mécanique

Pour une pesée de contrôle ce modèle très simple fera parfaitement l’affaire. C’est d’ailleurs celui qu’utilise sans doute votre médecin. Il suffit de monter sur le plateau pour que l’aiguille se dirige vers le chiffre qui indique votre poids. Pas besoin de piles. Un bémol cependant. Cette balance médicale rudimentaire pèche par son manque de précision. En effet, la graduation se lit par tranche de 1 kilo. Elle ne donne donc pas une mesure de haute précision.

La balance électronique

Les données du modèle électronique sont plus fiables que celles de la version mécanique, car plus précises. La graduation se découpe par tranche de 100 grammes et votre poids s’affiche en chiffre digital sur un écran LCD. La lecture est ainsi bien plus simple. D’autre part, certains modèles de balances électroniques gardent ces indications de poids en mémoire.

À noter

Ces deux balances simples d’utilisation ont l’avantage d’être très abordables. Elles peuvent afficher une mesure de poids pouvant aller jusqu’à 130 ou 150 kg, voire 180 kg dans certains cas. Au-delà, l’utilisation d’une balance médicale à colonne sera nécessaire.

Le pèse-personne à impédancemètre

De quoi s’agit-il ? Cette balance trouve son usage lorsque vous devez vous peser pour surveiller votre poids dans un cadre médical ou sportif. Cet appareil offre une fonctionnalité qui vous permet de différencier la graisse du muscle. Grâce à des capteurs répartis sur le plateau, votre corps est traversé par un courant électrique de faible intensité. La résistance que rencontre le courant va alors déterminer votre taux de graisse et de masse musculaire. Ce taux s’affiche alors en pourcentage et distingue la masse graisseuse, la masse hydrique et la masse musculaire.

Une balance sur-mesure

Pour les hommes, ce pourcentage de masse graisseuse devrait se situer idéalement entre 10 et 25 %. Pour les femmes entre 20 et 35 %. Cela donne une bonne indication de la répartition entre les masses grasses et maigres, notamment pour les sportifs qui travaillent sur la prise de masse musculaire et cherchent à sculpter leur corps. Une balance impédancemètre peut selon les modèles, afficher votre poids et les pourcentages évoqués précédemment, mais aussi le pourcentage de masse osseuse.

La balance connectée, un pèse-personne intelligent

Acheter une balance connectée vous permettra de  suivre vos données personnelles directement sur votre Smartphone. Sur le même principe que les montres connectées, il vous faudra tout d’abord télécharger l’application.

  • Les iPhone avec App Store pour,
  • Les smartphones Android avec Google Play Store

Dès que la connexion Bluetooth ou Wi-Fi est établie entre la balance intelligente et le téléphone, les échanges d’informations vont se faire automatiquement et en temps réel. Vous rentrez vos informations une fois pour toutes et c’est bon (sexe, taille, etc.). Ainsi, vous gardez toutes vos données en mémoire dans votre poche. Plus besoin de prendre des notes. Certains pèse-personnes calculent même votre IMC ou Indice de Masse Corporelle.

La compatibilité

Pensez à vérifier que votre Smartphone Android est bien compatible avec la balance que vous convoitez. En effet, certaines applications nécessitent une version récente d’Android (4.3 par exemple.) ou du Bluetooth 4.0. D’autre part, toutes les applications ne permettent pas une utilisation à plusieurs de votre balance. Tenez-en compte au moment du choix définitif de votre appareil de pesée.

Le côté obscur de la balance connectée : vos données personnelles

C’est une question que chacun peut se poser. Utiliser un appareil de pesage connecté induit à communiquer vos données personnelles. Celles-ci sont ensuite stockées sur les serveurs informatiques du fabricant de la balance. Pour plus de sécurité, le stockage des informations médicales est encadré par le code de la santé publique. L’hébergeur doit ainsi obligatoirement être agréé par les services du ministère de la Santé, non sans avoir obtenu un accord de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés). C’est la raison pour laquelle les fabricants de pèse-personnes les rangent dans la catégorie bien-être et non médicale. Les contraintes sont de fait bien moins importantes.

Votre IMC, un bon indicateur

Il s’agit d’un indicateur de corpulence défini par l’O.M.S. (Organisation mondiale de la santé) pour évaluer les risques liés à une éventuelle surcharge pondérale. La formule du calcul de l’IMC est en fait toute simple : votre poids/votre taille2. . Suivant le résultat obtenu vous savez immédiatement si vous êtes :

  • maigre avec un IMC < 18,5 = maigreur
  • normal avec un IMC compris entre 18,5 et 25 (c’est ici que se situe votre poids idéal.)
  • en surpoids, si votre IMC se situe entre 25 et 35
  • ou obèse, si vous obtenez un IMC supérieur à 30

Un design toujours plus épuré

Du plateau en fer au plateau en verre trempé, le look de la balance a bien évolué. Toujours plus design, la plateforme de pesage des modèles sophistiqués se dote désormais de capteurs et d’un écran à rétro-éclairage. Bien sûr, la balance mécanique a toujours sa place, mais le pèse-personne numérique pèse de plus en plus lourd dans la balance des achats.

Jack a dit

Le choix d’un pèse-personne ne doit pas se faire à la légère. Vous devez choisir un modèle de balance qui vous correspond. Pèse personne connecté à grand écran LCD rétro éclairé ou simple balance mécanique à aiguille, tout dépend de l’usage que vous souhaitez en faire.

⛳️  Si cet article vous a plu, partagez-le sans hésiter !

Jetez un œil à notre comparatif avant d’acheter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.