La piscine gonflable, l'atout bonheur de la maison

Lorsqu’on a la chance de posséder un jardin et que les beaux jours arrivent, beaucoup d’entre nous rêvent d’y installer une piscine. Mais le coût peut parfois être un frein. Alors en attendant de réaliser ce beau projet et afin de se rafraîchir un peu, pourquoi ne pas s’orienter vers une piscine gonflable ? En effet, la piscine gonflable est une solution facile à mettre en œuvre. La rapidité de mise en place et son coût très raisonnable offrent une alternative intéressante à un bassin traditionnel. Voyons quels sont les avantages et les inconvénients de ces piscines gonflables.

La piscine gonflable, star estivale des jardins !

La piscine gonflable s’invite donc dans les jardins dès que les beaux jours pointent le bout de leur nez. Elle se décline en différentes versions selon l’usage que vous souhaitez en faire et surtout à qui elle s’adresse. Vous trouverez ainsi tout d’abord les pataugeoires pour les plus petits, ensuite les piscines dites « à boudins » et enfin les modèles auto-portés. Si les deux premières ne permettent pas vraiment de nager, la dernière peut être une bonne option.

Quels sont les différents types de piscine gonflable ?

Vous aurez le choix entre trois options de piscines gonflables : la pataugeoire, la piscine dite « à boudins » et la piscine autoportante.

La pataugeoire des tout-petits

Le modèle dit pataugeoire se présente sous plusieurs formes. Car pour la plus petite de nos piscines gonflables, les fabricants ne manquent pas d’imagination. De la simple piscine ronde à boudin unique à la structure avec mini palmier et toboggan, le choix est immense. Boudin opaque, boudin transparent agrémentés de jolis dessins ou accessoires multicolores, il vous sera en fait difficile de choisir !

Le modèle à boudins des plus grands

Plus profond que le précédent, il est composé de deux, trois, voire quatre boudins à gonfler séparément. Il peut alors atteindre 70 centimètres et parfois même un mètre. Ce type de piscine peut être rond, rectangulaire ou carré et permet d’y nager selon la taille.

La piscine autoportante pour la nage

La piscine gonflable autoportante ou auto-stable, est quant à elle, composée de deux parties. Tout d’abord un boudin gonflable, et ensuite d’une enveloppe souple appelée poche. C’est cette dernière qui lorsque vous allez la remplir d’eau, va prendre sa forme de votre piscine. La plus commune est la piscine ronde, mais la version ovale offre une longueur plus intéressante pour la natation. En effet, un bassin en rectangle peut mesurer jusqu’à six ou sept mètres. Ce type de bassin est réellement très stable, mais vous pouvez le renforcer en lui adjoignant des tubes en acier, pour en faire une piscine tubulaire.

Un point commun, la préparation du sol

Quoi qu’il en soit, vous devez préparer avec soin le sol qui doit accueillir votre piscine. De la plus petite à la plus grande, et donc à la plus lourde, le terrain doit être plat et ne comporter aucune aspérité. L’idéal est bien sûr d’ôter les petits cailloux qui risquent à la longue de percer la toile, mais aussi d’épandre une bonne couche de sable.

Quels sont les avantages d’une piscine gonflable ?

S’offrir une piscine gonflable présente en réalité de très nombreux avantages.

La piscine gonflable, que des avantages

Pratique et facile à vivre

1/ En effet, un bassin gonflable est facile à mettre en place. Il suffit de remplir le ou les boudins d’air à l’aide d’une pompe et d’emplir le bassin avec l’eau.

2/ Rapide à installer, elle est disponible pratiquement de suite. En effet, de l’achat, au premier bain, quelques heures suffisent.

3/ Pas besoin de gros travaux de terrassement nécessitant de main d’œuvre. Un sol plat et nettoyé suffit. Elle peut même se poser directement sur une terrasse si la surface le permet.

4/ La piscine gonflable ne requiert que peu d’entretien. Cela dépend de sa taille bien sûr, mais pour les plus petites d’entre elles, il est possible de la vider après chaque bain. Pour les plus grandes, un kit de filtration pourra être mis en place.

5/ Un encombrement réduit, car elles peuvent être vidées, dégonflées et rangées jusqu’à la prochaine saison de baignade. Elles ne nécessitent pas d’entretien d’hivernage.

Une piscine gonflable peu coûteuse et polyvalente

6/ Les piscines gonflables ou autoportantes sont tout à fait accessibles. Vous pouvez trouver des modèles simples à partir de quelques euros. En tenant compte de l’achat d’un kit de filtration et de divers accessoires (gonfleur, tapis de sol, bâche de protection ou bâche solaire), votre budget devrait rester en dessous de mille euros.

7/ Une piscine en PVC de petite taille peut également servir de baignoire dans les maisons de disposant que d’une douche. Glissée dans une valise, elle peut être bien pratique en vacances. Vous pourrez même la remplir de balles en mousse, de sable ou la garnir de jouets afin de la transformer en aire de jeu.

Des avantages pour la santé

8/ Une piscine gonflable ne présente pas de risque de blessure. Sa structure souple amortit les coups et elle ne dessine aucune arête.

9/ Avoir une piscine dans le jardin, évite de fréquenter les piscines communes bondées en été et pas toujours très propres. De plus, ne plus avoir à régler le coût du ticket permet de vite l’amortir.

Pas de contraintes administratives

10/ Ce type de piscine hors-sol ne nécessite pas de déclaration en mairie, contrairement aux piscines en dur, par exemple. Elles ne sont donc pas soumises aux taxes locales.

11/ Vous n’êtes pas tenus d’aménager un accès sécurisé.

⚠️ La sécurité encore et toujours

Néanmoins, gardez bien à l’esprit que le risque de noyade demeure. N’oubliez jamais qu’un enfant peut se noyer dans quelques centimètres d’eau. La surveillance permanente d’un adulte est donc de mise pendant la baignade. Faire porter aux enfants qui ne maîtrisent pas encore la nage un gilet de nation, dit « gilet de flottaison » est une sécurité supplémentaire fortement recommandée. Heroow y a d’ailleurs consacré un article que vous pouvez consulter ici.

Les inconvénients inhérents aux piscines gonflables.

Les piscines gonflables ont l’inconvénient d’être plus fragiles que celles en bois par exemple. Le risque de déchirure existe. Leur durée de vie est donc logiquement plus courte.

1/ L’esthétique n’est pas le point fort de ces piscines « éphémères ». Leur couleur assez vive ne les aide pas à se fondre dans le décor.

2/ Les modèles les plus imposants qui ne peuvent pas être vidés régulièrement ont besoin d’un système de filtration. En l’absence de ce dispositif, le risque de contamination de l’eau par des bactéries ou des algues n’est pas négligeable. Une eau souillée rend alors l’utilisation de la piscine impossible. Il est donc important de contrôler le PH de l’eau.

3/ Il est impératif de vider et de bien sécher la piscine à la fin de la saison de baignade. La ranger alors qu’elle est encore humide amène de la moisissure.

Et pour prolonger votre lecture, rendez-vous dans notre article sur le maillot de bain !

Le mot de Jack

Une piscine gonflable est une bonne alternative à une piscine en dur. Elle permet d’attendre d’avoir les moyens de s’offrir un  vrai bassin de nage tout en se rafraîchissant ! Laissez-vous tenter et choisissez votre piscine en PVC afin d’en profiter tout de suite. Une bonne baignade, un barbecue entre amis et une sieste ! De vraies vacances, au fond du jardin. Et profitez-en pour vous offrir bouées et autres accessoires, il y en a de toute sorte.

Comment gonfler facilement sa piscine gonflable ?

Vous envisagez d’acheter une piscine gonflable pour que vos enfants puissent supporter plus facilement la chaleur de l’été. Vous vous posez tout de même la question de savoir comment vous allez la gonfler, car forcément, c’est une étape obligée et certainement plusieurs fois. Si vous partez en vacances, vous ne voudrez peut-être pas la laisser sur votre terrasse, et de toute façon à la fin de la saison, il faudra également la ranger pour l’année suivante. Bref, comment allez vous gonfler cette piscine ?

Rassurez-vous, il existe plusieurs solutions.

  • Si vous n’avez que le boudin du haut à gonfler, car le reste de la structure est autoportante, une simple pompe à main pourra faire l’affaire. Vous travaillerez juste un peu vos muscles. Pensez tout de même à choisir une pompe à main suffisamment haute, pour garder le dos droit et ne pas vous faire mal. Pour la même raison, oubliez la pompe à pied.
  • Si vous avez toute la piscine à gonfler, mieux vaut privilégier un gonfleur électrique. Il est extrêmement simple à utiliser. Il vous suffit de le brancher sur secteur, de mettre le tuyau sur l’embout de la piscine et d’appuyer sur marche. Sachez que vous aurez aussi la fonction dégonflage. Ce sera bien plus efficace que de le faire à la main. Vous pourrez donc ranger votre piscine de manière bien plus efficace.
  • Si vous avez un spa gonflable, vous n’aurez pas besoin des gonfleurs que nous vous avons parlés. Comme pour une arche gonflable, que vous pouvez apercevoir sur des compétitions sportives, vous aurez un gonfleur intégré directement dans le panneau de contrôle. Surtout, vous ne devez jamais utiliser un compresseur. Vous avez juste à brancher le tuyau sur votre spa et à mettre l’autre extrémité sur le panneau de contrôle. Vous enclenchez ensuite la fonction “bulles” et votre spa sera gonflé en seulement 2 minutes.

Vous pouvez également vous poser la question, de savoir si la structure de votre piscine a une incidence sur le gonflage de votre piscine. Alors, vous vous en doutez, mais cela ne va pas rendre plus facile le fait de gonfler votre piscine, mais cela aura surtout une incidence sur la résistance du produit. Il est évident qu’une matière plus solide permettra d’éviter les fuites (et donc le dégonflage petit à petit sur la durée) et limitera le risque de crevaison. Comme pour l’arche publicitaire, la plupart des piscines sont fabriquées en PVC. Maintenant, elles sont loin d’avoir toutes la même épaisseur. Une piscine bas de gamme aura une épaisseur de seulement 0,2 mm. Le moyen de gamme sera plutôt de 0,5 mm. Sur des modèles hauts de gamme, le PVC est recouvert d’une toile en tissu. Pour information, une arche publicitaire en PVC aura une épaisseur minimale de 0,4 mm. Vous aurez aussi des arches en toile de nylon enduites de PVC, pour une résistance accrue. Cette fois, on passe à 275 gr/m² ou 500 gr/m². Vous le trouverez sous le nom de toile Oxford. Vous comprenez mieux pourquoi ces arches sont plus résistantes aux agressions extérieures, et vont également rester gonflées plus longtemps et pas à moitié. Vous pouvez donc être rassuré, si vous avez besoin un jour ou l’autre d’utiliser une arche publicitaire. Non seulement vous n’aurez rien à faire pour la gonfler, mais elle sera aussi très résistante. L’investissement en vaut clairement le coup. En plus de cela, vous pourrez choisir votre couleur en plus d’un logo. Ce n’est clairement pas le cas avec votre piscine, qui sera quoi qu’il arrive, de la couleur choisie par le fabricant. La plupart du temps, vous aurez le droit uniquement à du bleu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *