Offrir un bon armagnac

Si choisir un bon Armagnac n’est pas trop compliqué lorsqu’on est amateur ou initié, il n’en n’est pas de même lorsqu’il s’agit de faire un cadeau. Et d’autant plus qu’on n’est pas expert en la matière. Voici quelques conseils avant de faire votre choix. Ils vont vous aider et vous guider vers la bouteille idéale.

Comment offrir un Armagnac sans se tromper ?

Produit d’exception par excellence, l’Armagnac est un cadeau que l’on réserve aux grandes occasions ou aux amateurs. Distillée artisanalement en alambic et vieillie en fût de chêne, cette eau-de-vie issue des vignobles du Sud-ouest de la France est un des fleurons du terroir de la Gascogne. Trouver la bonne bouteille, peut donc prendre du temps et nécessiter quelques efforts, y compris budgétaire. Car pour bien choisir un armagnac que l’on va offrir, il faut d’abord tenir compte des goûts de son destinataire. Et ensuite bien sûr, du budget qui peut y être consacré.

Comment choisir le bon millésime ?

Oubliez le millésime faisant référence à la date d’anniversaire ou de mariage du destinataire de la bouteille. Sauf si elle correspond à une grande année de production. Pensez également que les parfums évoluent avec la maturation.

  • Retenez qu’un armagnac jeune (moins de 10 ans) aura un bouquet plus fruité.
  • Après 10 ans, les arômes d’un armagnac XO vont s’amplifier pour arriver sur des notes plus boisées, plus épicées.
  • Au-delà de 20 ans, les armagnacs hors d’âge développent des arômes de fruits secs (noix, noisettes), de sous-bois ou des notes plus animales (cuir).

Le choix du terroir

Si le cadeau s’adresse à un amateur, optez pour un Armagnac de qualité en accord avec ses goûts. Vous pourrez choisir entre l’arôme fin et floral des Ténarèze, celui plus rond en bouche des bas-armagnacs ou celui plus minéral des hauts armagnacs. Ces derniers, plus confidentiels sont particulièrement recherchés par les amateurs d’eaux-de-vie.

Choisir d’offrir un armagnac pour accompagner la fin du repas

Nous consommons rarement l’armagnac en apéritif même si on commence à le trouver dans certains cocktails. Par tradition, il se consomme en fin de repas ou en fin de soirée.

Pour terminer le repas sur une bonne note

Si l’armagnac est prévu pour une dégustation de fin de repas et s’il doit accompagner le dessert, attention. Il sera préférable de le sélectionner dans une gamme assez jeune (moins de 10 ans) et sur des arômes de fruits confits (orange confite, agrumes, fruits exotiques.) Certains cépages blancs dont le ugni blanc ou la folle-blanche sont particulièrement appréciés des papilles des gourmands.

Une dégustation d’armagnac en fin de soirée

S’il doit être dégusté après le repas, un armagnac plus complexe et riche en arôme sera recommandé. On le choisira plus vieux que le précédent, après un vieillissement de 20 à 25 ans en barrique , lorsqu’il aura perdu ses notes fruitées et gagné en puissance aromatique.

Un armagnac, un cigare et une partie de poker, le trio gagnant ?

Fin de soirée avec un bon armagnac

Le cigare développe un goût puissant qu’il faut associer à une boisson suffisamment gustative pour ne pas se laisser dominer. Le degré d’alcool de l’armagnac, de 40 à plus de 50°, lui ira parfaitement. L’armagnac tout autant que le whisky et le rhum, offrira une alliance de choix avec un cigare cubain, sous réserve de ne pas avoir choisi une bouteille trop jeune. Un alcool vieilli en barrique offre une persistance en bouche plus longue et lui permet de résister à la force du tabac. Si par contre l’armagnac est destiné à un amateur de cigares dominicains, optez pour une eau-de-vie. De cette manière, elle sera jeune et florale. Elle s’associera alors parfaitement aux notes légères et fleuries propres à ce cigare. À déguster en digestif, sec ou avec quelques glaçons, tranquillement ou pendant une partie de poker.

L’Armagnac en cuisine

Si vous offrez un armagnac qui sera utilisé en cuisine, arrêtez votre choix sur un produit plutôt jeune (VSOP de 5 ans) et robuste. Il doit présenter des arômes suffisamment puissants pour donner du goût et une saveur incomparable à vos plats.

Que ce soit pour déglacer les sucs de viande, faire sauter des blancs de volaille, confire le pruneau ou flamber un civet de canard ou des bananes, un armagnac ravira les cuisiniers. Notez que cette eau-de-vie de vin accompagne aussi divinement les fromages.

De quel budget disposez-vous ?

L’armagnac est de fait, un produit artisanal. Sa production en petite quantité conditionne son prix. Pour adapter vos finances, modulez la contenance en jouant sur les différents formats.

Un budget serré ?

Si vous avez un budget assez serré, ne faites pas l’erreur de prendre un produit de qualité inférieure. Il sera en fait moins onéreux de vous orienter vers une bouteille de 50 cl plus abordable. Vous en trouverez à moins de 35 €, ce qui reste tout de même très modéré. Vous pouvez trouver de superbes crus en bouteille de 70 cl à partir de 35 €. Y compris des assemblages ayant vieilli jusqu’à 25 ans en fûts de chêne. Un coût finalement très accessible pour un produit hors d’âge.

Un peu plus de moyens ?

Avec un budget un peu plus conséquent, vous pourrez offrir une très bonne bouteille millésimée en 70 cl. C’est d’ailleurs souvent dans une gamme de prix allant de 55 à 75 ou 80 € que l’on trouve les plus beaux millésimes. De grands millésimes, voire de très grands millésimes (1982, 1995, 1999, 2001, 2006 ou 2008.) feront sans conteste un cadeau plus qu’apprécié. Et souvent pour une dépense somme toute raisonnable.

Un bon budget ?

À partir d’un montant de 80 ou 90 €, vous pourrez investir dans un magnum (1,5 l) ou dans une belle bouteille traditionnelle d’armagnac hors d’âge de 2, 5 litres, appelée un « pot gascon ». À ces tarifs, vous accéderez à de très bons millésimes des années 60 ou 70.

Le coffret cadeau

Il existe également de magnifiques coffrets en bois présentant de belles bouteilles associées à des produits du terroir, tels que le foie gras de canard ou le confit. Ces spécialités gastronomiques exprimées par les trois départements qui font l’armagnac (Gers, Landes et Lot-et-Garonne.) sont un vrai régal. D’autres se présentent avec une carafe qui laissera apparaître sa belle couleur ambrée ou avec un livre de recettes de cocktails. Vous les trouverez en épicerie fine, chez votre caviste ou au rayon vins et spiritueux de votre magasin habituel.

Avant d’offrir, dégustez !

Si vous le pouvez, déplacez-vous plutôt dans les domaines viticoles et les caves. Vous y rencontrerez des vignerons et des négociants fiers de leurs vignes et vignobles. Ils vous offrirons des dégustations qui vous feront découvrir la typicité de ce composant du Floc de Gascogne. De belles surprises vous y attendent.

Jack a dit

Vous voilà armé pour choisir un armagnac qui plaira sans nul doute à son destinataire. Ainsi vous aurez autant de plaisir à l’offrir que lui à le recevoir.

Laissez-vous inspirer par notre sélection et commandez un cadeau d’exception

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.