pneu moto hiver : des pneumatiques pour rouler à moto en toute sécurité par mauvais temps

Avec la mauvaise saison, rouler à moto peut devenir problématique si on n’a pas les bons pneus moto. Or, si les pneus hiver sont faciles à trouver pour les voitures, ce n’est pas le cas pour les deux-roues. Alors comment choisir des pneus hiver moto pour rouler en toute sécurité ?

Les pneus hiver moto, ça existe ?

On en entend moins parler que pour les voitures, mais oui, les pneus hiver pour moto existent bel et bien. Cependant, il faut bien reconnaître qu’il ne s’agit que d’une petite part du marché du pneumatique. Néanmoins, certains manufacturiers proposent une gamme de pneus moto pour affronter la saison hivernale. Leur commercialisation se fait souvent sous le nom de pneus quatre saisons, pneus toutes saisons ou pneus M+S (Mud + Snow) ce qui signifie boue et neige. Il existe également un marquage 3PMSF (3 peaks mountain snowflake) pour les pneus motos qui répondent aux normes fixées par l’Union Européenne et l’ONU.

Le pneu hiver moto : l’adhérence au cœur de la gomme

En réalité, un pneu hiver pour moto est davantage taillé pour la pluie que pour la neige. Il doit avant tout assurer du grip lorsque la température avoisine le zéro Celsius. Ces pneumatiques présentent donc une gomme tendre et des sculptures spécifiques afin d’offrir la meilleure adhérence possible sur sol mouillé. Cela limite donc fortement les risques d’aquaplaning et d’accident.

Une gomme plus tendre

Les gommes tendres des pneumatiques motos affichent un taux de silice supérieur aux pneus moto été. Cette variation permet un meilleur grip. En effet, en dessous d’une certaine température, environ 7 degrés, l’élasticité de la gomme a tendance à durcir. La silice comble le manque d’élasticité du pneu en lui permettant de monter plus facilement en température. C’est ce pneu toutes saisons qu’on appelle aussi pneu thermo-gomme.

L’action des lamelles pour une meilleure tenue de route

La bande de roulement des pneus hiver se compose de petites rainures en forme d’arêtes (ou de chevrons) qui strient la gomme. Elles améliorent le grip et facilitent l’évacuation de l’eau ou de la neige. Ce type de pneu moto est conçu pour que les lamelles s’écartent au contact du sol. Mécaniquement, le pneu peut alors s’écraser et augmenter ainsi sa surface de contact avec le sol, pour une meilleure adhérence. Cela rend également le freinage sur sol mouillé plus efficace.

Des sculptures plus profondes

Par ailleurs, les sculptures de ce type de pneumatiques à lamelles sont beaucoup plus profondes.

La longévité des pneus hiver pour moto

Changez vos pneus neige dès le retour des beaux jours

L’utilisation des pneus 4 saisons n’est pas recommandée hors saison hivernale. En effet, la gomme plus tendre du pneu hiver à tendance à s’user plus vite sur les routes sèches. Il est donc conseillé de repasser en pneu été dès le retour des beaux jours. Si vous ne le faites pas, attendez-vous à une usure accélérée.

Pourquoi chausser des pneus hiver moto ?

Qu’il s’agisse d’une véritable passion ou d’une obligation, rouler à moto quand les conditions climatiques ne sont pas favorables est risqué. Et pourtant, beaucoup de motards et de conducteurs de scooter hésitent à franchir le pas. Le terme impropre de « pneus neige » peut parfois suffire à les dissuader. Pourtant, hiver n’est pas forcément synonyme de sol enneigé.

Une question de sécurité

Au même titre que l’achat d’un casque ou d’une dorsale moto, s’équiper de pneumatiques hiver est une question de sécurité. Ces équipements spéciaux, même s’ils ont un coût, valent donc la peine d’être montés sur votre deux-roues. Leur gomme plus souple et leur sculpture à lamelles, vous assurent une meilleure adhérence sur route mouillée. La tenue de route est alors bien meilleure et la motricité optimisée. Autre avantage, et non des moindres, les distances de freinage sont largement réduites par rapport aux pneus usuels.

Le vrai danger des routes hivernales

Plus que la neige fraiche, c'est la neige foundue qui représente un danger pour le motard

Les motards le savent bien, rouler sur la neige fraîche ne présente pas de difficultés particulières. On pourrait donc penser qu’il n’y a pas besoin de faire monter des pneus spécifiques sur son engin. C’est un tort. En effet, la neige une fois tassée ou fondue, bref la gadoue, est un véritable piège. De même que la boue, la pluie et le givre représentent des risques souvent sous-estimés par les conducteurs de deux-roues. Ce sont pourtant les principaux facteurs de risques de chute pour les motards. Et pas besoin de circuler en montagne pour y être confronté. Ces situations dangereuses se rencontrent tout aussi bien en agglomération.

Le verglas, l’ennemi suprême

Rouler à moto l’hiver nécessite donc des pneus adaptés aux conditions climatiques. Cependant, l’ennemi n°1 des conducteurs d’engins à 2 roues reste le verglas. Même avec un équipement adapté et un pneu moto de qualité, votre meilleure protection reste la prudence, amis motards. Vitesse limitée, conduite souple et respect des distances sont alors de mise. Cela vaut aussi hors conditions hivernales.

Jack a dit

On peut regretter que l’offre de pneus hiver motos ne soit pas encore très riche. Seuls certains équipementiers proposent des montes de 17 à 21 pouces (Anlas, Mitas, Dunlop, Metzeler, etc.) même si l’offre augmente un peu.

Consultez notre sélection de pneus moto et commandez vite les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *