Algues alimentaires version plat gastronomique

Curieusement, l’idée de cet article a germé autour d’une raclette entre amis. Elle est partie d’une conversation sur le sujet des dérives de la consommation de viande et de ses effets. Car oui, notre système alimentaire fonctionne mal. La population mondiale ne cesse de croître et les besoins en nourriture explosent, entrainant une production effrénée de protéines animales. Tout ceci a des effets désastreux sur l’environnement et notre planète souffre. Mais alors quelles solutions d’avenir peut-on mettre en place pour résoudre ce problème ? La consommation d’algues alimentaires pourrait être une des réponses.

Des algues alimentaires déjà dans nos assiettes

Lorsqu’on parle d’algues alimentaires, tout le monde pense aux sushis, ces délicieuses bouchées venues d’Asie. Mais au-delà de ce mets exotique et tendance, il se pourrait que les algues deviennent un aliment beaucoup plus présent dans notre alimentation. Certains l’ont bien compris. Réellement investies dans la sauvegarde de la planète, ou plus pragmatiques, les entreprises agro-alimentaires commencent à proposer aux consommateurs, de nouveaux produits issus des algues. Et ce n’est que le début !

Mais pourquoi nous tourner vers les algues alimentaires ?

La production intensive de viande a des effets dévastateurs sur l’environnement et est source de souffrances animales régulièrement dénoncées. Il est donc temps pour nous de tourner le dos aux protéines animales et de laisser la place aux protéines végétales. Si nous ne prenons pas cette direction dès maintenant, il nous faudra l’équivalent de quatre planètes au moins pour alimenter la population mondiale d’ici 30 ans. Une seule conclusion s’impose : nous devons nous intéresser aux plantes marines. Et particulièrement aux algues alimentaires.

Les algues alimentaires, un trésor des mers à protéger

L’agriculture marine pourrait en effet devenir une des solutions à ce problème alimentaire. Les mers et les océans recèlent des trésors qui ne demandent qu’à être exploités. Mais attention, tout cela doit être fait intelligemment. Une gestion responsable de la ressource doit impérativement être mise en place. Ne reproduisons pas les mêmes erreurs que celles que nous avons déjà faites avec l’élevage et l’agriculture traditionnels.

Les atouts des algues alimentaires

La production d’algues n’est pas une nouveauté. Les Japonais les cultivaient déjà au 5e siècle pour leurs qualités nutritionnelles.

Une production facile

Leur développement assez rapide est une qualité qui intéresse les industriels. Selon certains chercheurs, si nous cultivions des algues sur une surface représentant 0,5 % de l’océan mondial, nous produirions suffisamment de protéines pour l’ensemble de la population mondiale. Une perspective intéressante, mais les coûts de production restent élevés.

Des qualités nutritionnelles incroyables

Leurs qualités nutritionnelles représentent également un argument de poids en leur faveur.

  • Leur teneur en graisses (3 %) et en glucides (4 %) est faible.
  • Elles sont riches en fibres (plus de 35 %) et surtout en protéines (plus de 20 %).
  • Elles sont également riches en minéraux essentiels au bon fonctionnement de notre système nerveux et à notre métabolisme.

Les algues représentent donc un nouvel aliment dont il nous faut sérieusement tenir compte.

Les algues à l’assaut de nos produits alimentaires

Vous avez certainement remarqué que de plus en plus de produits alimentaires sont conçus à partir d’algues déshydratées. Vous les trouverez dans les pâtes, le pain, les hamburgers, etc. En réalité, beaucoup de nos aliments peuvent se décliner à partir d’algues. La tendance est récente, mais les possibilités sont infinies et durables.

Comment cuisiner les algues ?

Algues alimentaires et sushis, un délicieux mariage

L’agar-agar s’est déjà fait une jolie place dans les placards de nos cuisines. Gélifiant, coupe-faim et détox, il est plein de qualités. La spiruline fait, elle aussi, de plus en plus souvent l’objet de publications. Et puis nous utilisons déjà largement les algues pour concocter de délicieux sushis. Mais l’utilisation de ces trésors de la mer ne s’arrête pas là.

De la conserve à l’assiette

Cuisiner les algues n’est pas si compliqué. Elles peuvent d’ailleurs s’utiliser dans de nombreuses recettes : salade, soupes…Elles se vendent  généralement déshydratées et doivent se faire bouillir pendant une quinzaine de minutes. Vous pouvez également les laisser tremper dans l’eau salée pendant environ 10 minutes pour leur rendre toutes leurs propriétés. Attention, vous devez savoir que lorsqu’on les réhydrate, leur volume augmente énormément. Vous en prendrez vite l’habitude.

Le chemin vers le changement

Salade d'algues alimentaires, un délice

Bien sûr, il faudra plus que quelques produits innovants pour changer l’avenir de notre alimentation. Il ne sera pas aisé pour ces nouveaux aliments encore un peu déroutants, de creuser une brèche dans un marché traditionnel quelquefois très conservateur. Les habitudes alimentaires ne seront pas faciles à changer non plus. Mais Internet et les récents modèles de vente facilitent la découverte et la promotion de nouveaux produits. L’avenir de la consommation d’algues comestibles passera peut-être par ce canal.

Des habitudes à modifier

Les algues pourraient donc représenter une bonne alternative à notre consommation de viande. Faciles à produire et bonnes pour la santé grâce à la qualité de leurs nutriments, il leur reste pourtant bien des obstacles à franchir. En effet, leur coût de production et le poids des habitudes alimentaires pourraient être un frein au développement de ce trésor la mer.

Jack a dit

Les algues alimentaires en conserve sont une bonne façon de découvrir ce produit étonnant. Il suffit d’y goûter au moins une fois. Nous avons donc tester plusieurs produits. Une salade d’algues, un pesto aux algues ou même un tartare, nous ont convaincu qu’une autre alimentation est possible. À votre tour d’essayer.

Jetez un œil à la sélection ci-dessous et testez les algues alimentaires

Une pensée sur “Les algues alimentaires, les protéines de la mer à adopter”

  1. Je ne soupçonnais pas des valeurs nutritionnelles aussi intéressantes pour les algues. Nous devons changer nos habitudes alimentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.