Balade en chiens de traîneau cet hiver
5/5 - (6 votes)

Et voilà, l’hiver est là, la neige aussi, mais impossible d’aller skier. Vous avez déjà pratiqué le ski de fond, la randonnée à raquettes et gagné trois fois le concours de la plus belle gamelle en luge ? Alors que faire en montagne lorsque les remontées sont à l’arrêt, vos courbatures encore douloureuses et votre amour-propre au plus bas ? Il reste une activité qui vaut vraiment la peine d’être essayé au moins une fois dans sa vie. La balade en chiens de traîneau. Chaussures chaudes et parka obligatoires !

La balade en chiens de traîneau, une activité originale

promenade à plusieurs traîneaux

La balade en chiens de traîneau consiste à faire une promenade, confortablement installé dans un traîneau bas et tiré par un équipage de chiens. Pour cela, il faut réunir quelques conditions essentielles. Avoir des chiens bien entraînés et de la neige ou de la glace. Cette activité se pratique donc dans certains pays froids bien pourvus en neige (Scandinavie, Canada, etc.), mais aussi dans nos jolies montagnes. En effet, la France dispose elle aussi de magnifiques paysages qui permettent ce type d’activité.

Comment se passe une balade en chiens de traîneau ?

Les balades en traîneau, sauf si vous êtes vous-même un musher (conducteur d’attelage), sont pour la plupart des balades d’agrément. Elles peuvent pourtant se dérouler différemment d’une station à l’autre et selon l’option que vous aurez choisie.

Vous vous installez bien au chaud dans le petit traîneau spécial, emmitouflé dans une couverture de protection et vous admirez le paysage.

Si vous souhaitez une expérience un peu plus active, un moniteur peut vous initier à la conduite d’attelage. Sensations fortes au rendez-vous ! Les enfants peuvent être initiés à cette activité. L’âge minimum dépend de la structure choisie. Certains acceptent les petits dès 3 ans, d’autres ne commence les initiations que pour les enfants de 8 ans.

Pourquoi faire une balade en chien de traîneau ?

Se balader dans un paysage enneigé a quelque chose de magique. Quelque chose d’apaisant. Les bruits sont assourdis, tout est calme et la beauté immaculée nous prend aux tripes. Une impression de grand nord et d’immensité sauvage. Le spectacle des chiens tirant sur leur harnais est également impressionnant. Une promenade en traîneau dans un cadre exceptionnel vous fera vivre une expérience absolument unique. Un dépaysement absolu. Un rêve blanc.

Les chiens de traîneaux, des athlètes de haut niveau

Les chiens d’attelage sont issus de différentes races de chiens nordiques. Ils sont dressés et entraîner pour la course ou la balade en traîneau, mais ne croyez pas qu’il s’agit d’une corvée pour eux. En réalité, ils adorent. L’exercice est un vrai bonheur pour les chiens. Dès qu’ils sentent les préparatifs, on ne les tient plus. L’impatience est à son comble et ils n’attendent qu’une chose : le signal du départ. Ils s’élancent alors de toute leur puissance et il est parfois difficile de les arrêter.

La vie des chiens avec leur musher.

Un équipage de chiens de traîneau se compose de 2 à 10, voire 12 chiens. Les animaux vivent pratiquement en permanence avec leur musher ou meneur. C’est lui qui les élève, qui les dresse et les fait travailler. Passionnés par leur activité (ils n’aiment pas trop le mot « métier ».) ils vous expliqueront comment ils choisissent leurs chiens et comment ils composent la meute. Ils vous diront aussi quelles sont les qualités d’un bon chien de traîneau et comment ils choisissent le leader ou chien de tête. Ce ne sont pas que des chiens de travail que l’on met en chenil entre deux courses. Les mushers ont vraie complicité et une relation affective forte avec leurs animaux.

Les races de chiens de traîneau

Petit husky et futur chien de traîneau

Il existe plusieurs races de chiens particulièrement bien adaptées à la balade en forêt ou à la course avec un traîneau. La plupart d’entre elles sont originaires de pays du Nord et très donc résistantes au froid. Certaines sont croisées avec des loups. Un attelage canin est souvent composé de ces chiens :

  • Alaskan (croisement)
  • Chinook
  • Esquimau canadien ou “qimmiq”
  • Groëlandais
  • Laïka de Yakoutie
  • Husky de Sibérie ou Husky sibérien,
  • Malamute,
  • Samoyède,
  • Tamaskan

À l’heure actuelle, la FCI (Fédération Cynologique Internationale) reconnaît 4 races nordiques comme étant des races de chiens de traîneau : le Groenlandais, le Husky Sibérien, le Malamute d’Alaska et le Samoyède.

Où peut-on pratiquer la balade ou l’initiation au traîneau ?

Il n’est pas nécessaire de prévoir une escapade nordique pour organiser une balade en traîneau à chiens. Elle se pratique aussi en France, riche de grands espaces enneigés.

La France, un pays idéal pour la balade en traîneau

On parle souvent des balades ou de l’initiation de conduite de traîneau dans les montagnes du Jura. Pourtant, cette activité peut se pratiquer dans bien d’autres régions. Vous pourrez goûter au plaisir de la glisse également dans les forêts enneigées de Haute-Savoie, de Savoie, des Pyrénées ou des Alpes du Sud et de l’Isère, et plus surprenant pour beaucoup, en Haute-Loire, dans la Drôme (plateau du Vercors) et les montagnes d’Ardèche.

Depuis quelques années, de nombreuses stations de ski se sont dotées d’un espace nordique permettant ce type d’activité de plein air. Renseignez-vous.

Que comprend le prix d’une sortie avec des chiens d’attelage ?

Le prix d’une balade en traîneau à chiens dépend de la prestation. Il comprend  la location du traîneau, l’attelage de chiens, l’entretien des pistes, le transport des huskys et/ou du matériel sur place, et le paiement du guide. Le tarif peut varier suivant le nombre de chiens engagés dans l’excursion. En effet, votre poids ou le nombre de personnes installées dans l’habitacle influent sur l’importance de l’équipage canin. Il peut ainsi aller de 6 à 12 chiens.

Les autres activités avec des chiens d’attelage

balade en cani bike et chiens de traineau

Les attelages de chiens ne sont pas cantonnés à tirer des traîneaux. Vous pourrez ainsi pratiquer d’autres activités avec eux en pleine nature, et cela, avec ou même sans neige.

Avec de la neige

  • Le ski joering (c’est-à-dire du ski tracté par un chien)
  • Le cani raquettes (balade en raquettes, tractée par un chien)

Sans neige

  • le cani trottinette ou cani patinette
  • Le bike-board
  • La cani kart
  • Le sulki, une activité familiale qui se pratique avec un traîneau ou s’installe l’enfant. Les parents suivent, reliés au sulki par un harnais.

Nos conseils

Prévoyez des vêtements chauds. Une parka, un bonnet ou encore mieux, une chapka, des gants (chauffants le top !), un pantalon de ski, des chaussettes chaudes et de bonnes chaussures imperméables.

Cette activité de promenade en traîneau nécessite une certaine préparation (animaux, matériel, etc.). Elle se pratique donc sur réservation.

Testez la promenade nocturne. Prenez place dans le traîneau et laissez-vous guider au milieu des sapins. Une expérience unique !

Jack a dit.

Les balades en traîneaux à chiens sont de plus en plus populaires. En fait, c’est une véritable expérience, une aventure. Une parenthèse de calme en pleine forêt, sur les sentiers ou au milieu des plaines enneigées. C’est réellement une autre façon d’appréhender la montagne. Que ce soit un baptême en mode détente ou de manière plus active avec initiation à la conduite, vous ne regretterez pas ces moments de pure découverte. À s’offrir ou à offrir, pour une rando à la journée ou à la demi-journée. Des sensations uniques. Un moment inoubliable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *