Préservatif : comment bien utiliser une capote anglaise ?

Avec les vacances d’été qui arrivent, la saison du préservatif masculin va battre son plein. En effet, cette période de l’année est plus propice aux rencontres et nombre de couples vont voir le jour (pour une durée plus ou moins longue). Toutefois, malgré l’envie de détente et le besoin d’insouciance, il n’est pas question de baisser la garde en matière de prévention. La capote anglaise sera de toutes vos sorties. Pour les novices, voici un petit guide du préservatif, pour être incollable sur le sujet.

Le préservatif masculin, c’est quoi ?

Le préservatif masculin possède différentes appellations, parmi lesquelles, capote, capote anglaise ou condom. Il s’agit d’un étui en latex ou en polyuréthane, mince et souple. Il est vendu en boîtes de 6, 12 ou 24 ou parfois à l’unité (distributeur).

À quoi ça sert, une capote ?

Une capote est à la fois un moyen de contraception et une protection contre certaines infections sexuellement transmissibles. Parmi elles, le VIH et l’hépatite B. Cependant, il ne vous met pas à l’abri ni de la syphilis, ni du papillomavirus qui est à l’origine du cancer du col l’utérus.

Comment ça marche ?

Le principe est très simple. Le préservatif masculin est une barrière qui empêche le passage des spermatozoïdes dans le vagin, et par voie de conséquence, la fécondation. De plus, il rend impossible le contact entre les muqueuses des partenaires et évite ainsi les possibles contaminations.

Peut-on faire une allergie aux préservatifs ?

Même si cela est assez rare, il est tout de même possible de faire au latex. De fait, vous ne pourrez pas les utiliser. Les préservatifs en polyuréthane, sont alors une bonne alternative, car ils ne provoquent pas d’allergie.

Comment choisir ses préservatifs ?

Vous trouverez facilement votre bonheur, puisqu’il existe une multitude de marques de capotes anglaises.

La taille

Quelle que soit la marque de préservatifs que vous allez choisir, achetez une capote à votre taille.

Avec ou sans réservoir ?

Cela ne change finalement pas grand-chose. Il s’agit plus d’un choix personnel qui n’influe pas sur le plaisir.

Les normes

Privilégiez une marque qui respecte bien les normes de fabrication. Le signe le sigle NF (norme française) ou CE (Communauté européenne) doit être visible sur l’emballage.

Parfumés ou nature ?

Sauf dans le cas d’une fellation, les préservatifs parfumés ne présentent pas d’intérêt. Alors menthe, chocolat ou fraise, chacun fait ce qui lui plaît dans ce domaine.

Quand utiliser un préservatif ?

Le préservatif est la plupart du temps utilisé par tous ceux qui ont des rapports sexuels avec un ou plusieurs partenaires occasionnels. Ils se protègent ainsi aussi bien des MST, que des risques d’une grossesse non désirée.

Il sert également de moyen de contraception pour les couples qui ne souhaitent pas, ou ne peuvent pas, utiliser une contraception classique (pilule contraceptive, stérilet, diaphragme, etc.).

Un préservatif peut s’utiliser avec un sextoy de type godemichet ou masturbateur masculin pour une question d’hygiène.

Comment utiliser un préservatif ? Petit mode d’emploi

Du bon usage de la capote

La capote se présente dans un étui individuel hermétique. Pour l’utiliser, commencez par déchirer cette pochette de protection en prenant soin de ne pas l’endommager.

Placez le préservatif sur la verge en érection et déroulez-le jusqu’en bas du pénis, avant la pénétration. Une fois le rapport sexuel terminé, enlevez-le sans attendre la détumescence. Faites un nœud et jetez-le à la poubelle.

Le préservatif doit impérativement être changé à chaque nouveau rapport sexuel. Une pénétration = un préservatif.

Nous rappelons pour les anxieux, qu’il est totalement inutile de mettre deux préservatifs l’un sur l’autre. Cela ne ferait qu’augmenter le risque de déchirure.

Mettre des préservatifs s’apprend. Si vous voulez vous la jouer « roi de la capote », faites plusieurs essais avant.

Quelle est l’efficacité d’un préservatif ?

Le taux d’échec d’un préservatif correctement utilisé est très faible (de l’ordre de 2 %).  Il est donc de rappeler qu’un préservatif n’est vraiment efficace que si on l’utilise à chaque rapport sexuel. Et bien sûr, AVANT toute pénétration.

Le risque de déchirure d’un préservatif est réellement infime. L’utilisation d’un gel lubrifiant prévu à cet effet, limitera encore les risques. Ces gels peuvent être à base d’eau ou de silicone et sont anallergiques.

Quels sont les avantages de la capote ?

Sortez couverts : un slogan que vous devez garder en tête

Utiliser ce type de protection est intéressant. Elle présente plusieurs avantages qui devraient pousser tous les garçons à en avoir quelques uns sur eux.

Les avantages du préservatif au quotidien

  • Les préservatifs s’achètent sans ordonnance
  • On les trouve facilement dans les pharmacies, au supermarché et dans les distributeurs mis à disposition dans les communes. Pour les timides, faites vos achats sur le Net.
  • Ils ne coûtent que quelques centimes
  • Ils évitent d’avoir à utiliser une contraception hormonale
  • Il s’agit de la meilleure protection contre les MST
  • Le préservatif permet une meilleure complicité entre les partenaires

Peut-on se faire rembourser ses préservatifs ?

Oui, il est possible de se faire rembourser certains préservatifs, sous réserve qu’ils vous aient été prescrits par un médecin. La prise en charge est de 60 % par la sécurité sociale, les 40 % restants seront remboursés par votre mutuelle.

Vous pouvez aussi vous procurer gratuitement des condoms. Pour cela, adressez-vous un centre de planification et d’éducation familiale, ou aux associations de lutte contre le VIH.

Un préservatif retardant qui fait durer le plaisir, ça existe ?

Certains modèles de préservatifs contiennent un anesthésique local. Cela permet d’insensibiliser momentanément le gland et, mécaniquement, de ralentir la montée de l’excitation, afin de retarder l’éjaculation au maximum. Ces capotes sont réservées aux éjaculateurs précoces. Pour les autres, ils ne présentent pas d’intérêt particulier.

Jack a dit

Ayez toujours une petite réserve de préservatifs à portée de main. Personne n’est à l’abri d’une rencontre. Toutefois, en cas de traversée du désert, pensez tout de même à vérifier de péremption indiquée sur la boîte. Ainsi, lorsque les affaires reprendront, vous aurez du matériel opérationnel. Il est toujours désagréable d’effectuer cette vérification au moment de son utilisation. Cela pourrait rompre le charme du moment !

La sélection de préservatifs masculins de Heroow pour sortir couverts toute l’année

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.