Casque anti bruit : la meilleure protection auditive

Les casques antibruit sont loin d’être un gadget. En effet, travailler dans un environnement bruyant, en plus d’être désagréable, vous empêche de vous concentrer. C’est pourquoi, après une journée à subir tous ces bruits parasites, vous rentrez chez vous épuisé. Un dispositif de réduction de bruit peut alors être nécessaire. Voici donc quelques conseils pour savoir comment choisir votre casque anti bruit et goûter à nouveau au « sound of silence ».

C’est quoi un casque anti bruit ?

Un casque anti bruit, ou casque à réduction de bruit, est un dispositif qui permet d’atténuer la gêne provoquée par un environnement bruyant. Il peut s’utiliser au quotidien au bureau ou sur des chantiers particulièrement bruyants. On le considère alors comme un EPI.

Ça ressemble à quoi un casque antibruit ?

Ce dispositif ressemble à un casque audio. Il se compose de deux écouteurs isolants que relie un serre-tête ajustable pour un confort et une efficacité optimale.

C’est quoi le SNR ?

Pour indiquer la valeur d’atténuation globale d’une protection auditive, on utile le SNR (Single Number Rating). Il s’agit de l’indicateur le plus fréquemment utilisé pour les produits commercialisés au sein de l’Union européenne. C’est-à-dire qu’un casque affichant un SNR de 30, réduit le bruit d’environ 30 décibels.

Pourquoi utiliser un casque anti bruit ?

L’utilisation d’un dispositif  à réduction de bruit, sert à limiter toutes les nuisances sonores, principalement lorsqu’on travaille.

Lutter contre les bruits parasites

En effet, il est prouvé que travailler dans un environnement bruyant n’est pas très productif. Qu’il s’agisse d’un open space, d’un espace de coworking où les collègues parlent au téléphone tout au long de la journée, ou d’un bureau situé à côté d’une rue très passante et animée, ce bruit de fond finit par avoir des conséquences.

C’est aussi le cas des bruits parasites qui peuvent régner à la maison, lorsqu’on est en télétravail. Les enfants qui jouent, les appareils ménagers en fonction, un ado (ou un mari) qui joue à la console, sont autant de nuisances sonores qui nous stressent.

Au travail ou à la maison, ces dispositifs protecteurs de bruit vont progressivement influer non seulement sur votre productivité, mais aussi sur votre bien-être général et finalement sur votre santé. Pourtant, ces effets néfastes, auxquels on finit par s’habituer, sont bien trop souvent sous-estimés.

Les conséquences liées aux nuisances sonores

Un environnement de travail bruyant, ou qui ne laisse guère de moments de répit, augmente considérablement les risques :

  • De stress
  • D’erreur
  • De dépression
  • D’anxiété
  • De troubles de la concentration
  • De difficultés de mémorisation

Les différentes sortes de casques antibruit

Selon les bruits qui assaillent vos oreilles, il existe différentes types de casques de protection auditive. Passifs, actifs, communicants ou non, en voici les principales caractéristiques.

Protectio auditive pour professionnel, un EPI indispensable

Les casques passifs pour une protection maximale

Le casque antibruit passif atténue tous les bruits extérieurs sans apporter de modulation sonore. Le niveau de décibels peut subir une baisse pouvant se situer entre 20 et 37 décibels. Ce casque, très performant, est indispensable pour tous ceux qui travaillent dans un milieu très bruyant, et qui n’ont pas besoin de communiquer.

Les versions non-communicantes

Ce sont des casques passifs qui ne permettent aucune communication, car ils ne peuvent pas être équipés de périphériques.

Les casques antibruit actifs pour la concentration

Le casque passif antibruit à dispositif électronique offre une modulation sonore. Grâce à un micro intégré qui enregistre les sons, qui les traite, puis les retransmets par le haut-parleur, il permet de rester en contact avec son environnement. Les sons faibles comme celui produit par la voix (sons directionnels) sont amplifiés, alors que les sons plus forts sont eux atténués.

Ainsi, il vous est possible d’entendre de manière assourdie les bruits de télévisions ou les sonneries de téléphone, par exemple. Vous pouvez donc rester en lien avec votre entourage sans subit les désagréments de bruits parasites.

Les casques actifs antibruit communicants

Ce casque actif vous permet de rester en relation avec vos équipiers. En effet, il est possible de le connecter avec différents appareils. Vous pourrez ainsi répondre si vous êtes sollicités sur votre mobile ou par l’intermédiaire de votre talkie-walkie, votre mobile ou votre téléphone, grâce à la technologie Bluetooth.

Les casques antibruit musicaux

Le casque radio antibruit qui diffuse de la musique est une bonne option, car il booste la productivité de nombre de professionnels. Toutefois, ne le confondez pas avec un simple casque musical. Le casque antibruit radio, contrairement au casque musical, apporte une protection contre les bruits parasites

Les casques antibruit et la loi

Le port d’une protection auditive est obligatoire à partir d’un niveau acoustique supérieur à 85 décibels, constaté dans l’environnement de travail. Selon la Directive européenne 2003/10/CE, cette exposition au bruit oblige l’employeur à équiper ses salariés de protections auditives.

Dans ce cadre précis, le casque antibruit est alors considéré comme un EPI (ou Équipement de Protection Individuel) destiné à le protéger contre un risque susceptible de menacer sa santé.

Le casque anti-bruit bébé et enfant

Casque à réduction de bruit pour enfant en mode bluetooth

Il existe aussi des casques antibruit pour les bébés. Ces dispositifs à réduction de nuisances sonores offrent une protection SNR importante. La plupart présentent plusieurs couches antibruit en éponge et des bonnets bien enveloppant pour bien protéger l’oreille des tout-petits. Le bandeau qui relie les deux coques est réglable pour s’ajuster au mieux à la tête de l’enfant.

Un casque antibruit pour enfant sert à atténuer au maximum les nuisances sonores qui pourraient gêner l’endormissement ou le sommeil de bébé (feux d’artifices, bruits ambiants du restaurant, travaux dans la rue, etc.). Pour les enfants plus grands, vous trouverez de très jolis casques dont les coques présentent de jolis motifs. Il sera alors plus facile de faire porter une protection auditive à votre bambin.

Jack a dit

Le casque à réduction de bruit est vraiment pratique quand on travaille avec des collègues un peu trop bavards. Sans vous isoler totalement, il vous permet d’écrire de superbes articles en restant concentré jusqu’au point final. Le casque de protection auditive musical est particulièrement sympa.

Jetez un œil à notre sélection de casques antibruit pour adultes et de casques antibruit pour enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.